CONCOURS PHOTO

Nature, attention… fragile ! C’est la thématique du concours photo que nous organisons Corinne et moi, d’une part pour mettre en valeur les talents de photographe des jeunes qui vivent autour de nous, et d’autre part pour leur offrir un espace d’expression autour d’un thème urgent qui nous touche et qui les touche visiblement : la nature.

   – Règlement du concours –

Article 1 – Objet du concours

Nous organisons un concours photo de façon à découvrir, promouvoir et développer les talents de photographe des collégien(e)s et lycéen(e)s qui vivent autour de nous.

Le thème du concours est : Nature, Attention… Fragile !

Les participants sont invités à porter un regard de photographe sur le monde qui les entoure et à composer une ou plusieurs images pour illustrer la thématique du concours. Humains, animaux, végétaux, éléments etc. peuvent être autant de sujets. Une image, un triptyque ou un reportage photo, en couleurs ou en N&B, poétique, humouristique, décalé, graphique etc. C’est au choix.

Un concours pour qui ?

Un concours pour collégiennes et collégiens et un autre pour lycéennes et lycéens.

Un concours pourquoi ?

– Une forte demande de stage de la part de jeunes habitant sur le secteur de nos studios nous prouve régulièrement l’intérêt suscité par la photographie.

– L’envie de faire réfléchir sur la fragilité de la nature et de montrer la force d’expression que l’on peut avoir avec une photo.  

Article 2 – Participation

La participation au concours est ouverte du 15 avril au 15 octobre 2019 inclus, aux collégien(ne)s et lycéen(ne)s qui vivent et/ou sont scolarisé(e)s en Périgord Vert. 

Pour participer, il faut respecter les modalités suivantes :

– Les images peuvent être réalisées avec tout système de prise de vues (appareil photo, téléphone)

– L’utilisation de logiciels de retouche d’images et les montages sont autorisés

– Les images doivent être fournies sous forme numérique au format JPG avant le 16 octobre 2019, soit par mail (lestudiodelimage@sfr.fr), soit en MP via notre page Facebook, soit au studio de Thiviers ou à celui de Nontron

– Un commentaire devra accompagner chaque photographie (pour expliquer la démarche, l’intention etc.)

Article 3 – Prix du public

Le Prix du public sera attribué aux photos «collège» et aux photos «lycée» ayant reçu le plus de votes via notre site, notre page Facebook ou directement dans l’un de nos studios.

Article 4 – Prix du jury

Le Prix du jury distinguera les meilleures photographies selon plusieurs critères : créativité, esthétique, force du message, respect du thème, technique…

Article 5 – Dotations

Pour les gagnant(e)s du Prix du public et du Prix du jury : 

– un tirage galerie de leur photo

– leur photo exposée dans nos studios et d’autres lieux partenaires

– participation à un stage de photo individuel ou collectif organisé au Studio de l’image

Les modalités de remise des prix seront communiquées aux lauréat(e)s en temps utile.

Article 6 – Droits photographiques

Les photos lauréates seront publiées sur le site et la page Facebook des organisateurs. Elles feront ensuite l’objet de tirages en vue d’être exposées dans les établissements scolaires et les lieux d’exposition qui en formuleront la demande.

Les candidat(e)s attestent sur l’honneur être titulaires des droits d’auteur(e) des photographies présentées et que les personnes identifiables qui se trouveraient sur les photos transmises ont donné leur accord.

Les candidat(e)s  s’engagent, par leur participation, à accepter l’utilisation et la diffusion par le Studio de l’image des photographies déposées dans le cadre du concours, sur les supports physiques (exposition), numériques (le site Internet et la page Facebook), sans restriction ni réserve, sans que cela leur confère une rémunération, un droit ou un avantage quelconque, dans le cadre de cette communication. Les photos seront publiées sous le nom ou un pseudonyme si cela est formulé expressément par l’élève.

Article 7 – Décisions des organisateurs

Le Studio de l’image se réserve la possibilité de modifier, à tout moment, le présent règlement et à prendre toute décision qu’il pourrait estimer utile pour l’application et l’interprétation du règlement. Il se réserve également le droit de modifier, prolonger, écourter, suspendre ou annuler la contribution, sans préavis, en raison de tout événement indépendant de sa volonté et notamment en cas d’événement constituant un cas de force majeure ou un cas fortuit.

– Informations et inscriptions :

Pour participer au concours ou obtenir des renseignements complémentaires, utilisez le formulaire de contact.

A la découverte de Beynac

Les différents attraits de Beynac en font depuis plusieurs années l’un des hauts lieux du tourisme en Périgord. La commune apparaît comme une suite ininterrompue de collines (pechs en occitan) et de vallons (combes), offrant une multitude de points de vue éblouissants, qui lui ont notamment valu d’être classée parmi les « plus beaux villages de France« .

Célébrée par des peintres et des poètes illustres qui ont parfois choisi de s’y installer, Beynac se distingue dit-on par une beauté envoûtante qui inspire et attire les artistes.

A la découverte de Monpazier

Une façon de présenter Monpazier serait de reprendre les mots de Félix de Verneilh en 1853 : « Cette petite ville (…) est le chef-d’oeuvre des bastides. Nous n’en citerions aucune où les détails soient mieux étudiés. »

Impossible de résister au charme de Monpazier ! Avec ses fortifications médiévales, sa multitude de petites rues et carreyrous, sa place centrale et sa halle remarquable, Monpazier fait partie de nos coups de coeur en Périgord. Datant de 1284, elle se trouve classée parmi les « plus beaux villages de France« .

Shooting studio

Une séance en studio avec un modèle qui m’a rappelé « La jeune fille à la perle » de Wermer…

Séance grossesse – Cynthia & Benjamin

A quelques jours d’intervalle, j’ai eu le plaisir de photographier deux beaux couples en attente d’un heureux événement (voir également la séance avec Delphine et Maximilien). A nouveau une bien jolie séance grossesse, avec un couple très complice, Cynthia et Benjamin.

Séance grossesse – Delphine & Maximilien

Une très jolie séance avec Delphine et Maximilien, un jeune couple qui s’est laissé guider, et s’est beaucoup intéressé à mes techniques d’éclairage. La séance avec le bébé est déjà réservée…

Reportage mariage Colombe et Vincent

Colombe et Vincent ont quitté Paris quelques jours pour venir se marier en Périgord Vert, dans le petit village authentique de Saint-Jory-Las-Bloux. Extraits…

Le bouquet de la mariée

Pour avoir des informations sur nos reportages de mariage

Reportage mariage – Marie-Ange & Julien

Beaucoup d’élégance et de raffinement caractérisent le couple formé par Marie-Ange et Julien, à l’image de Brantôme où ils ont célébré leur mariage. Extraits…

Pour avoir des informations sur nos reportages de mariage

A bord du Joshua !

Nous voici, Corinne et moi, membres de l’association  » Les Amis du Musée Maritime de La Rochelle ». Fiers de l’être. Nous avons ainsi pu réaliser fin août une petite traversée de trois jours à bord du Joshua depuis les Sables d’Olonne. Un rêve qui devient réalité (voir l’article du 2 août 2018). Notre amitié et notre reconnaissance vont aux trois membres d’équipage qui ont mené le bateau, nous ont fait gouter aux rudiments de la voile, et nous ont si vite et si fort intégré à cette petite famille des amoureux du Joshua.

Le musée maritime de La Rochelle et Joshua

A 20 ans, j’ai découvert l’histoire incroyable de la première course autour du monde à la voile, en solitaire et sans escale : le Golden Globe Challenge. Plus exactement, le récit de cette course à travers le livre « La longue route » de Bernard Moitessier. Je ne rentrerai pas dans les détails de l’histoire de ce tour du monde et je resterai sur l’incroyable aventure humaine de Moitessier : après nous avoir raconté le quotidien d’une course ô combien difficile, il nous décrit des moments où l’océan et lui ne fond plus qu’un. L’océan, lui, et son bateau. Le célèbre Joshua. L’osmose est si puissante qu’elle change le déroulement des choses. Bernard Moitessier est en tête, il décide de ne pas boucler son tour du monde et continue l’aventure : « Je continue parce que je suis heureux en mer et peut-être aussi pour sauver mon âme ». Il perdra la course et gagnera le respect de toute une génération de navigateurs et bien au-delà. 
Cette année est organisée une nouvelle édition du Golden Globe, commémorative de la première. J’apprends que le Joshua existe toujours, qu’il se trouve à La Rochelle et qu’il sera au départ de la course aux Sables-d’Olonne le 1er juillet. Je ne pourrai y assister, mais ne peux m’empêcher d’y penser. Renseignements pris, nous partons Corinne et moi en week-end à La Rochelle courant juillet pour visiter le Musée Maritime qui possède et préserve le Joshua maintenant classé aux Monuments Historiques. Le site est hautement inspirant par ses multiples lignes graphiques. Le Joshua est beau. Magnifique. Nous en faisons le tour avec respect et gourmandise en sachant que nous naviguerons dessus un mois plus tard. Par le hasard des rencontres. Celles que l’on déclenche, que l’on saisit. Magique. (Voir article sur la traversée)